Appel de la conférence nationale des délégués des comités pour l’unité pour chasser le gouvernement Macron-Philippe du 2 décembre 2017

Montreuil, le 2 décembre 2017

Unité pour chasser le gouvernement Macron-Philippe !

picto pdf petitTravailleurs, mères de famille, jeunes, chômeurs, retraités, militants,

Cela fait 7 mois que Macron est au pouvoir.

Depuis 7 mois, Macron et son gouvernement ont lancé les attaques les plus brutales contre la classe ouvrière et la jeunesse : casse du Code du travail, organisation du dynamitage de la Sécurité sociale et des retraites par répartition, suppression de 120 000 postes dans la fonction publique, suppression massive des contrats aidés, baisse des APL, remise en cause du baccalauréat et instauration de la sélection à l’entrée de l’université, déréglementation de l’apprentissage et offensive contre les diplômes professionnels reconnus dans les conventions collectives et les statuts…

Toutes ces mesures sont tournées vers la satisfaction des appétits des capitalistes, des banquiers, des riches.

Toutes ces mesures sont tournées contre les travailleurs, la jeunesse, les retraités, les pauvres…

Dans tout le pays, une volonté grandit :

Macron, 7 mois, ça suffit !

Oui, Macron doit être chassé et, avec lui, sa politique ! C’est vital pour les intérêts des travailleurs et de la jeunesse !

Cette volonté s’affirme dans les milliers de grèves qui se multiplient dans les entreprises, les services, les hôpitaux, les écoles…

Elle s’affirme dans les plus de 16 000 signatures recueillies sur l’appel que nous avons lancé : « Unité pour chasser le gouvernement Macron-Philippe » et dans les comités pour l’unité qui commencent à s’enraciner dans les entreprises, les quartiers.

Travailleurs, mères de famille, jeunes, chômeurs, retraités, militants,

Rien ne doit s’opposer à ce que se réalise

l’unité pour chasser le gouvernement Macron-Philippe

Macron restera si les travailleurs et leurs organisations sont divisés. Aucun préalable ne doit être dressé sur la voie de l’unité ; la division doit être rejetée.

Rien ne doit s’opposer à ce que se réalise dans l’unité en 2018 une manifestation nationale pour dire :

Dehors le gouvernement Macron-Philippe et sa politique !