Décembre 2016 : deux présidents de la République successifs en échec

Communiqué du Mouvement pour la rupture du 3 décembre 2016 – En l’espace de quelques semaines, deux présidents de la République successifs viennent de subir un échec qui les conduit à renoncer à se présenter à la prochaine élection présidentielle.

Comme la presse l’a souligné, ils ont en commun d’avoir fait campagne ensemble en 2005 pour le oui à la Constitution européenne, et d’avoir vu leur position rejetée par 55 % des suffrages exprimés.

Depuis, l’un et l’autre ont mené une politique cadrée par les directives européennes et les exigences de la classe capitaliste. Cette politique a été rejetée par le peuple. C’est ce rejet qui a entraîné leur éviction de la compétition électorale.

Pour les milliers de travailleurs, de jeunes, de militants de toutes tendances, engagés dans la campagne pour la rupture avec l’Union européenne et la Ve République, c’est là une confirmation : quiconque s’obstinera à vouloir imposer les mesures dictées par l’Union européenne et les capitalistes provoquera le même rejet. C’est l’origine de la crise qui secoue le pays. Il n’y a qu’une seule voie pour ouvrir une issue positive : la rupture avec la dictature du capital financier, la rupture avec les institutions de l’Union européenne et de la Ve République qui permettent sa domination.

C’est un encouragement à poursuivre et amplifier la signature de « l’engagement » pour la rupture avec l’Union européenne et la Ve République et à préparer le rassemblement au mur des Fédérés le 18 mars 2017 à Paris, à l’occasion de l’anniversaire de la Commune de Paris.

Paris, le 3 décembre 2016