Aujourd’hui, 18 mars 2017, venus de toute la France…

Communiqué

Aujourd’hui, 18 mars 2017, venus de toute la France à l’appel du Mouvement pour la rupture avec l’Union européenne et la Ve République, de 1 500 à 2 000 manifestants se sont rassemblés devant le mur des Fédérés, au cimetière du Père-Lachaise à Paris, là où ont été fusillés les derniers insurgés de la Commune de Paris.

C’est le fruit d’une campagne nationale engagée maintenant depuis neuf mois et qui a recueilli à ce jour 16 000 signatures de militant(e)s, de travailleurs, de travailleuses et de jeunes.

A quelques semaines de l’élection présidentielle, la crise de la Ve République éclate au grand jour ; ses institutions se décomposent aux yeux de tous, ouvrant la porte à toutes les aventures.
Par-delà leurs engagements différents à l’occasion de l’élection présidentielle, les participants au rassemblement, comme les 16 000 signataires, ont affirmé :

« Rien ne sera réglé par l’élection du monarque sans couronne de la Ve République ou celle de l’Assemblée croupion, simple chambre d’enregistrement et d’application des décisions de Bruxelles. »

Décisions de Bruxelles appliquées servilement par le gouvernement Hollande-Valls-Cazeneuve et dont Pierre Gattaz, le président du Medef, s’est récemment fait l’écho, immédiatement suivi par de nombreux candidats : allongement de l’âge de départ en retraite, baisse du coût du travail, mise en cause du Code du travail, de la Sécurité sociale, destruction des services publics…

Dans une situation encore marquée par les millions de grévistes et de manifestants contre la loi El Khomri et par les nombreuses grèves en cours, plus que jamais va s’affirmer la nécessité de préserver l’indépendance des organisations syndicales, comme la nécessité de la rupture avec l’Union européenne et la Ve République.

Une force est née il y a neuf mois. Elle s’est depuis affirmée et n’a pas cédé. Aujourd’hui, elle est rassemblée au mur des Fédérés. Demain, elle poursuivra inlassablement son combat.

Quel que soit le résultat des élections présidentielle et législatives, le combat engagé par le Mouvement pour la rupture avec l’Union européenne et la Ve République sera plus que jamais d’actualité. La parole devra être rendu au peuple par l’élection d’une Assemblée constituante souveraine avec des délégués élus, mandatés et révocables, ouvrant la voie à l’abrogation de toutes les contre-réformes anti-ouvrières, à la reconquête de la démocratie et à l’établissement de relations fraternelles et à égalité avec tous les peuples d’Europe.

Pour faire le point après l’élection présidentielle et organiser la poursuite du combat, un collectif national d’animation de la campagne élargi se réunira le samedi 27 mai à 14 h 30.

Vive la Commune de Paris !
Rupture avec l’Union européenne et la Ve République !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s