Le collectif d’animation s’est réuni le samedi 27 janvier 2018

Dimanche 28 janvier 2018

Suite à la réunion du collectif d’animation

Cher(e)s camarades,

Le collectif national d’animation du Mouvement pour la rupture s’est réuni samedi dernier. Il s’est ouvert sur un bilan de la campagne engagée depuis notre conférence nationale du 2 décembre.

Le 2 décembre, nous avons pris deux décisions importantes. Faire contresigner un appel pour l’unité pour chasser le gouvernement Macron-Philippe, appel ouvrant la perspective d’une manifestation nationale et nous adresser aux directions nationales des partis  qui ont pour origine le mouvement ouvrier et démocratique pour leur faire part de nos propositions.

Samedi 27 janvier, nous avons enregistré plus de 20 000 signatures sur nos appels à l’unité pour chasser Macron, signatures en particulier réalisées dans les entreprises. Par ailleurs, nous avons constaté qu’aucune des organisations sollicitées, à part le POID ne nous avait répondu.

Nous avons pris nos responsabilités et nous appelons à l’organisation de la manifestation nationale à Paris pour dire « Macron, un an ça suffit ! ».

Pour prendre cette décision importante, nous nous sommes appuyés sur quatre constats :

  • Le premier, c’est qu’aucune des organisations nationales sollicitées ne nous vraiment fermé la porte.
  • Ensuite localement, dans les départements, les localités, se sont multipliées les rencontres entre nos comités pour l’unité, des sections, des élus du PCF, des groupes, des militants de la France Insoumise, des comités du POID… C’est le cas dans les Hauts de Seine, dans l’Eure et Loire, la Meurthe et Moselle, l’Ille et Vilaine, les Côtes d’Armor, les Yvelines, la Seine et Marne, l’Yonne… Il y a une aspiration à l’unité qui prend corps et qui nous encourage.
  • Le troisième constat, c’est que le gouvernement Macron-Philippe poursuit à marche forcée sa politique destructrice qui après avoir cassé le code du travail, s’attaque à la Sécurité Sociale, aux retraites, au baccalauréat, aux hôpitaux, aux communes…
  • Le dernier constat, et non le moindre, c’est que la classe ouvrière résiste. Les grèves se multiplient. La classe ouvrière cherche les moyens de bloquer cette politique qui détruit tous les acquis arrachés par des décennies de combat.

Ces quatre constats nous ont amené à dire : il n’est pas possible qu’il n’y ait pas une manifestation nationale pour dire : « Macron, 1 an ça suffit ! »

Notre appel est un appel d’unité. Il se termine ainsi : « Cette proposition (la manifestation nationale) est soumise à tous les travailleurs, jeunes, militants et organisations politiques qui ont pour origine le mouvement ouvrier et démocratique ». La manifestation est ouverte à tous ceux qui partagent son objectif, bloquer la politique anti-ouvrière du gouvernement et dire au président illégitime qu’il doit partir. Ils peuvent venir avec leurs drapeaux, leurs banderoles. Ils peuvent y venir dans l’unité avec d’autres, seuls s’ils le souhaitent. Rien ne doit s’opposer à l’unité.

Il n’y a aucun préalable sur la date. Si nous avons choisi de proposer le 13 mai, c’est parce que le 13 mai 1968, des centaines de milliers de travailleurs ont manifesté sous le mot d’ordre « De Gaulle, 10 ans ça suffit ». Il nous a donc semblé que manifester le 13 mai 2018 pour dire « Macron, un an, ça suffit », avait une signification forte. Cela étant, nous sommes convenus que si tel ou tel parti ou organisation, capable de mobilier massivement sur ces mots d’ordre, proposait une autre date, bien évidemment, partisans de l’unité, nous ne dresserions pas « notre » initiative contre une autre.

L’appel que nous avons adopté sera disponible dès cette semaine. Nous avons décidé d’éditer très rapidement des affiches, des autocollants « Macron, un an ça suffit § Manifestation nationale le 13 mai 2018 à Paris », des bons de participation pour la montée en cars… Nous appelons tous les comités pour l’unité constitués, tous les signataires de nos appels, tous travailleurs et militants qui se retrouvent dans notre combat de préparer dès maintenant la manifestation nationale du 13 mai 2018. Nous n’attendrons pas 2022.

Fraternellement,

Claude Charmont

PS : pour signer l’appel en ligne : mouvementpourlarupture.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s